22 décembre 2011

Joyeuses Fêtes!

Nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes remplies de moments magiques avec vos bien-aimés. Nous voulons aussi vous remercier pour tout le soutient que vous nous avez apportez durant cette année importante pour Artmistice. Alors que le nouvelle année arrive à grands pas, nous avons choisi la passion comme thème pour 2012. La passion nous incite à réussir et c’est souvent ce qui inspire les plus grandes idées. Nous sommes sincèrement passionnées, et ce peu importe l'ampleur de nos projets. Que 2012 vous inspire de suivre vos passions, vous apporte la joie et la promesse des nouveaux départs!

22 décembre 2011

Un anniversaire burlesque

Récemment, nous avons eu le plaisir de participer à un anniversaire qui avait pour thème: le burlesque. Découvrir la culture du burlesque, une culture osée mais avec un certain niveau de classe, était très intéressante. Nous espérons avoir la chance de travailler sur d’autres contrats similaires très bientôt! Les vidéos seront disponibles sous peu, donc restez à l’écoute!

22 décembre 2011

Voler à haute altitude

Toujours à la recherche de nouveaux défis, nous avons eu dernièrement la chance de prendre un cours de trapèze. Nous avons toujours eu énormément de respect pour les gens qui pratiquent les arts du cirque, mais nous avons maintenant une plus grande admiration pour leur métier. Suite à des instructions sommaires, nous voilà dans les airs, voltigeant dans tous les sens. L’expérience nous a non seulement aider à surmonter certaines craintes, mais nous a fait découvrir à quel point nos émotions et traits de personnalité peuvent se manifester autrement. Ce n'est pas chose courante de faire confiance à un étranger qui nous retient sur une toute petite plateforme, perchée à un angle de 45 degrés surplombant le vide. Et faire le saut prend aussi un certain courage! Pendant qu'on balançait dans les airs, l'entraîneur, lui, lançait ces instructions. Pour atteindre un « timing » parfait, il faut abandonner tout contrôle de nos mouvements. La plus petite hésitation peut faire la plus grande des différences. Après plusieurs tentatives infructueuses et quelques chutes, nous avons été capables de nous laisser aller et ce fut une expérience exaltante! À la fin de la soirée, nous avons accompli de quoi être fières et nous avons appris un peu plus sur nous-mêmes.

11 décembre 2011

Les étoiles de Broadway

Dernièrement, je suis allée voir How to Succeed in Business without Really Trying et je dois admettre que mes attentes de la performance de Daniel Radcliffe n’étaient pas très élevées. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à l’image d’un Harry Potter prépubère en train de sautiller d'un côté à l'autre d'une scène de Broadway, essayant de suivre les interprètes adultes plus expérimentés. Ce que j’ai vu était absolument étonnant …Radcliffe pouvait non seulement chanter et danser étonnamment bien, mais le jeune garçon s’était transformé en homme adulte pouvant jouer le rôle principal de façon convaincante. Il a abandonné toute trace du sorcier adolescent chéri par les cinéphiles depuis près de 11 ans (soit la moitié de son âge). Je crois que Daniel Radcliffe a trouvé sa véritable vocation. Avec la fin de la série Harry Potter, Broadway a sauvé sa carrière en mettant en valeur ses talents authentiques, l’épargnant de recevoir des rôles stéréotypés.   Je n’ai jamais été une grande admiratrice du casting de vedettes dans des rôles principaux sur Broadway. Trop souvent, ce qui compte c'est attirer les spectateurs (et un revenu!) peu importe le réel talent d'une vedette. Parfois, certaines chorégraphies doivent être modifiées pour accomoder les vedettes. Cela me ramène à une production de A Chorus Line que j’ai vu avec Mario Lopez dans le rôle de Zach, le metteur en scène et chorégraphe. Un désastre! La troupe a dû baisser la hauteur de leurs grands battements pour arriver au niveau de Lopez, un chorégraphe qui n'avait aucune crédibilité. Il n’avait simplement pas la technique et ce qu’il arrivait à exécuter manquait de raffinement.   J'ai aussi été charmée par le magnifique John Larroquette que je n’ai pas vu depuis l'émission Night Court. Il a offert une performance exceptionnelle à tous les niveaux.   Ce n’est non seulement difficile, mais rare pour une vedette du cinéma ou de télé faire le saut à Broadway. La transition d’un plateau de tournage à une représentation en directe devant public peut être en elle seule plutôt intimidante pour ceux qui ont vécu la majorité de leur carrière au petit ou au grand écran. Aussi, il peut parfois être difficile pour les spectateurs d'imaginer les acteurs dans des rôles autres que ceux qui les ont rendu célèbres. Néanmoins, j’ai été époustouflée lorsque j’ai vu Chris Rock dans The Motherf**ker with the Hat, oubliant qu’il s'agissait bel et bien de Chris Rock.   Après avoir vu tant de bons spectacles avec des personalités publiques, je suis emplie d’humilité et ravie de voir que plusieurs d'entre eux peuvent vraiment jouer, chanter et danser sans compromis. À tous ceux qui travaillent si fort, qui mènent des carrières multiples et qui défendent les arts...Chapeau! Vous êtes de vrais étoiles.    

1