Portrait Passion: Tudor Radulescu

TUDOR RADULESCU-

 

ARCHITECTE-

 

 

J’ai décidé assez tard durant mes années au CEGEP d’étudier en architecture. Je me dirigeais alors vers une carrière avec un côté plus froid, plus mathématique. Mais j’avais besoin de quelque chose de plus, quelque chose qui se situait entre les sciences et les arts. On a le droit de se permettre de rêver, de faire les choses différemment. Et l’architecture, avec ses techniques et ses détails, est un art. C’est de la création.

 

Le matin, j’ai des papillons dans le ventre. J’ai le goût de travailler. En fait, ce n’est jamais pour l’esthétique, mais surtout pour l’appréciation du quotidien, pour les personnes qui passent devant nos créations à tous les jours. Ce n’est pas parce qu’on voit quelque chose à tous les jours que ça doit être obligatoirement banal. Le droit de rêver nous permet de sortir des sentiers battus et d’éviter de faire des choses répétitives.

 

Pour ceux et celles qui s’intéressent à l’architecture, je veux leur dire qu’on peut souvent  se permettre de faire les choses différemment; il faut juste avoir la volonté et ne pas avoir peur. L’architecture est un superbe métier qui mérite d’être pratiqué… Et juste parce que quelqu’un n’est pas bon dessinateur, soyez assuré que tout peut s’apprendre- en autant que le désir et la passion sont là.

 

Pour en savoir plus:

Site web: www.kanva.ca

Page Facebook